Joni Mitchell ou Voyage vers la Peinture
Œuvres > 1977 - 1989 > 2024

Présentation

Les travaux inspirés par l’œuvre  de Joni Mitchell au cours des années 1970 et 1980 s’étalent sur une petite quinzaine d’années.

La première partie fut élaborée entre 1977 et 1982 (voir Historique).
La seconde à partir de 1983, année où j’eus l’honneur de rencontrer pour la première fois Joni Mitchell à Paris.

Cette rencontre me permit de lui présenter les recherches inspirées par son œuvre, menées depuis 1977. Rencontre qui déclencha la prolongation et l’approfondissement de ce travail, auquel je me consacrai entièrement à compter de 1983 jusqu'en 1989.

J’eus l’occasion de rencontrer à nouveau Joni Mitchell en 1987, au Royaume-Uni où elle enregistrait son treizième album Chalk Mark In a Rainstorm, afin de lui présenter les nouveaux travaux réalisés après notre entrevue de 1983 (voir Historique).

En 2023, j'eus le sentiment que le temps était venu pour moi de réaliser un portrait de la musicienne et peintre, qui évoquerait sa carrière. Je ne saurais analyser cette démarche rationnellement, j'ai seulement senti qu'elle correspondait à ce type de rendez-vous avec soi-même que la vie parfois vous assigne, une étape programmée qui signifie qu'une boucle est en train de se boucler.
À travers ce portrait, j'ai voulu représenter Joni Mitchell telle qu'elle apparaît aujourd’hui, victorieuse de l'épreuve qu'elle dut affronter en 2015. Donc un portrait solaire, irradiant de couleurs et de lumière.

C’est ainsi qu’est née "Heciya".

Le chapitre qui présente cette peinture raconte sa genèse, ainsi que la symbolique qui l’anime.


Peintures (1977 > 1989)
Heciya (2024)
© Jacques Benoit. Design, œuvres, photographies et textes par Jacques Benoit et placés sous son copyright. Les contenus provenant d'autres sources sont crédités comme tel, ainsi que leur origine.
© Jacques Benoit. Design, works, photographies and texts by Jacques Benoit and under the author’s copyright. Except when derived from other sources and then mentioned as such.