L'Art exige la passion.
Pour communiquer idéalement,
il vous faut
vous approcher de la vérité,
plus que de toute autre chose,
il vous faudra trouver
le moyen de vous relier
aux quatre grands Pôles spirituels,
le cœur doit s'exprimer,
l'intellect doit s'exprimer,
la sensualité et les sens
doivent trouver leur place,
et enfin vous devrez
faire une place à la concision
et la clarté.

JONI MITCHELL
Interview BBC2 Grey Old Whistle Test (1985)

Quels qu'aient pu être
les défauts ou échecs
dans mes projets antérieurs,
ceux-ci ont toujours été
source d'inspiration
pour les projets suivants.

JONI MITCHELL

Assurément,
il y a une importante partie
de l'art contemporain
qui n'est pas intéressante,
où l'obsession de l'originalité a produit
un type d'œuvre qui est peut-être original
mais nullement intéressant (…)
C'est de l'art mais ce n'est pas étonnant,
et cela ne vous remplit
ni d'admiration ni de surprise.
Je pense que dans certains domaines,
la musique en particulier,
un retour vers le classicisme est
nécessaire afin d'arrêter
cette recherche stérile
de l'originalité.

STANLEY KUBRICK
Entretiens avec Michel Ciment (1972)

La couleur
ne doit pas être différente
d'une voix qui commence en sourdine,
et arrive finalement à un cri.
La couleur doit exister
pour une raison précise, et pas simplement
pour en mettre plein la vue.
Elle doit devenir un acteur,
la partie définie d'un tout.
Elle doit fonctionner comme un acteur,
et non comme un décor.

ALFRED HITCHCOCK
Interview de Virginia Wright, article non daté
du Hollywood Citizen News

 

C'est la fraîcheur
de la jeunesse
qui fait la qualité d'un peintre (…)
Si des peintres âgés gardent leur jeunesse
– et ceci concerne peut-être
plus encore la peinture
que les autres disciplines artistiques -,
c'est parce qu'ils n'ont jamais grandi,
ils n'ont jamais lâché leurs pinceaux,
et une peinture supposée réussie
est une peinture
qui redonne jeunesse à celui qui la regarde.
C'est l'œuvre d'une jeune personne
destinée à le rester,
avec pour fonction de transmettre
ce souffle de jeunesse.
Si c'est une bonne peinture,
en la voyant, on devrait s'extasier,
pousser un grand «oooh!»
elle devrait vous stimuler,
vous donner l'énergie
de vous ruer sur vos pinceaux,
plus que tout autre chose.

JONI MITCHELL
Interview par Jeff Plummer
& Marty Gets (1989)

Je ne pense pas
qu'une œuvre d'art
ait d'autre responsabilité
que d'être une œuvre d'art.
De toute évidence, il y a
une controverse considérable,
et ce depuis toujours,
sur ce qu'est vraiment une œuvre d'art
(…)
Selon Johnson, elle doit rendre la vie
plus agréable, ou supportable.
J'ajouterais à cela une autre qualité,
qui est qu'une œuvre d'art
est toujours exaltante
et non déprimante,
quel que soit son sujet.

STANLEY KUBRICK
Interview de Philip Strick &
Penelope Houston
Sight and Sound - (1972)

James Joyce a écrit
une merveilleuse phrase:
«L'accident est le portail
vers la découverte».
Si vous savez utiliser cet accident,
vous ajoutez une dimension à ce que vous faites.

STANLEY KUBRICK
Entretiens avec Michel Ciment (1976)

En fait,
on crée une œuvre
et au moment où cela arrive
on a une idée précise,
mais lorsque c'est fait,
c'est parti entre les mains
d'autres personnes,
ils vont l'interpréter,
la voir d'une certaine façon,
vous savez c'est comme une peinture,
je veux dire je suis persuadée
que la moitié du temps
les gens regardent une peinture
et n'ont pas la moindre idée
de ce que l'artiste
avait en tête en la faisant,
et je ne suis pas sûre
que cela ait de l'importance,
je pense que si elle vous apporte
quelque chose, si elle interpelle
vos pensées, et bien alors je pense
que la mission est accomplie.

KATE BUSH
Interview de Ken Bruce (2011)

Je ne fais pas l'architecture
qu'on attend de moi,
je fais celle qui me plaît.

OSCAR NIEMEYER

Les règles
établies sont la pire des choses.
Il faut refuser de les suivre.

OSCAR NIEMEYER

Je pense qu'un total refus
de coopérer (avec l'institution)
est vital pour un artiste,
-par pour des raisons perverses,
mais juste pour protéger sa vision.
Les considérations
de la corporation
qui tient le marché
n'ont rien à voir avec l'art
-ou la musique (…)
Dans notre culture, la majorité
de l'art contemporain
se caractérise par sa vacuité
et sa provocation.
C'est la raison pour laquelle
j'évite les galeries,
même dans la simple perspective
d'exposer mon travail.
Lorsque art et argent
se confondent,
cela donne beaucoup de douleur,
la douleur procurée
par l'ignorance,
et je ne veux pas
avoir à me confronter
encore à cette ignorance-là.

JONI MITCHELL
Interview de Robert Hillburn pour le
Los Angeles Times (2004 )

Dans notre culture,
l'image de celui qui se bat
pour arriver à quelque chose
est intrinsèquement négative.
(…)
Quand bien même
on lui reconnaîtrait un certain talent,
la réaction habituelle
(vis à vis de son travail)
est la peur :
peur de faire confiance
à son propre jugement,
peur de se compromettre
aux côtés d'une quantité négligeable.
Dans ce système, donc,
le type inconnu est destiné
à le rester.

DOUGLAS KENNEDY
Extrait de
«L'homme qui voulait vivre sa vie»
(«The Big Picture»)

On a appris aux hommes
que le consensus est une vertu.
Mais celui qui crée est celui
qui refuse le consensus.

On a appris aux hommes
que l'union fait la force.
Mais celui qui crée sait
qu'il doit se dresser,
seul.

AYN RAND
Extrait de «La Source Vive»
(«The Fountainhead»)

Si tu peux croire en toi
Lorsque tout le monde doute de toi
Et en même temps être à l'écoute
De leurs doutes.

Si tu peux accueillir
Avec la même indifférence
Ces deux imposteurs
Que sont Le Triomphe et l'Echec.

Alors la Terre t'appartient
Et avec elle, tout ce qu'elle a à t'offrir
Mais surtout, je sais
Que délors tout ira bien pour toi,
Tout ira bien.

Car tu sais te battre
Et tu sais voir au delà des apparences,
Tu sais te battre
Et tu sais voir au delà des apparence.

JONI MITCHELL
«If»
(album «Shine» - 2007)
D'après le poème de Rudyard Kipling